divers
"Divers" est mon passe-partout. Je ne crois pas au concept d'évolution appliqué à l'art. Evidement la science a cette faveur, et pour cette raison elle nous sécurise plus que l'art. Je ne vois pas d'évolution entre le travail de Velázquez et celui de Picasso, ou entre ceux de Praxitèle et Juli González.

Si ce raisonnement est appliqué au parcours d'un seul artiste, je peux affirmer que ces diverses «époques» ne sont que des lieux différents ou des états mentaux diffèrents. Ses débuts portent de forme implicite le germe de ce qui va se passer plus tard. Mon ancien travail est «un lieu», aussi valable que n'importe quel autre.