trames
L'orthogonalité et la planéité sont les deux caractéristiques qui ont conditionné mon travail. Et dans cette série de tableaux, comme ceux de "magma", ça devient encore plus apparent. Je suis à l'opposé de l'impressionnisme, et ma raison d'être est la ligne qui dessine, qui divise, qui devient objet.

Des cadres, des grilles, des polyèdres, des filets, tous dans le but d'avoir un espace peu dedié à la profondeur. La planéité est recherché, rendant l'image un mur qui se lève face aux yeux du spectateur.